pexels-photo-247431.jpeg

RÉFLEXOLOGIE AURICULAIRE

Méthode de stimulation pratiqué dans une démarche globale

 

QU'EST CE QUE LA REFLEXOLOGIE AURICULAIRE

Le principe de l’Auriculothérapie est donc que toute localisation d’un point sur l’oreille correspond à un organe ou un système. Le mécanisme d’action est un mécanisme réflexe. En Auriculothérapie, un point pathologique est détecté par la réaction de douleur localisée à la pression (palpeur) ou en utilisant un détecteur électrique.
Le traitement peut être réalisé par massage du point, par la pose d'un magrain, par cautérisation ou par la stimulation électrique.
La précision de cette représentation des points réflexes sur le pavillon auriculaire offre de nombreuses possibilités tant en diagnostic qu’en traitement.

 

MODE D'ACTION

Le traitement du point crée une micro inflammation dont l’effet est transmis par le système nerveux cérébro-spinal et végétatif. Ces action son modulées par le système limbique. 

  • Action par voie réflexe, par voie centrale (formation réticulée). Réseau dense de fibres nerveuse où se croisent toutes les informations nerveuses en provenance de la moelle épinière, du cervelet, de l’encéphale et du diencéphale (thalamus, épiphyse et hypothalamus).

  • Il y a superposition de la représentation de plusieurs organes sur la même localisation d’oreille. 

On peut dire qu’il y a une action : 

  • Humorale (hypothalamus, hypophyse)

  • Immunitaire (béta et gamma globuline)

  • Analgésique de la douleur par sécrétions d’endorphines (béta endo; sérotonine augmentée) voir action anesthésiante.

  • Nerveuse : d’une part psychique, d’autre part par l’intermédiaire des neuro transmetteurs (acétylcholine, noradrénaline) + acide glutamique augmenté et gaba diminué.

IMG_8003_edited.jpg
 

SUPPORTS

En auriculothérapie, un point pathologique est détecté par la réaction de douleur localisée à la pression en utilisant un palpeur. 
La stimulation du point peut-être réalisé : 
- par massage du point, 
- par la pose d’une aiguille (très règlementé), 
- par stimulation avec un palpeur à pression ou bâtonnet de verre,
- par la pose d’un aimant nord-sud,  
- avec l’utilisation de moxas, bâtonnets d’encens fins …

moxa-encens
Palpeur à pression
Premio 20DT
Paul Nogier
Grains
Auriculothérapie
 
nogier00.jpg

HISTORIQUE

Reconnu mondialement comme le « père de l’Auriculothérapie », le Dr. Paul Nogier s’est impliqué dans la recherche médicale scientifique. Médecin généraliste, il pratiquait particulièrement l’Acupuncture, la psychothérapie, l’homéopathie et la médecine manuelle. La maîtrise de ces techniques l’a conduit en 1951 à découvrir l’Auriculothérapie, puis une dizaine d’années plus tard à développer l’Auriculomédecine. Les résultats des travaux de Paul Nogier sont aujourd’hui bien connus, enseignés et utilisés en Europe, aux Etats-Unis et même en Chine où est née l’Acupuncture.
A l’origine, le Dr Nogier recevait parfois en consultation des patients portant des points de cautérisations sur l’oreille. Ces malades prétendaient avoir été soulagés de leur sciatique grâce à ce traitement. 
Intrigué, le Dr Nogier entreprit des recherches. Il s’aperçut que des points du pavillon correspondaient à certains organes ou systèmes. Après plus de quinze années d’expérimentation, il put dresser la cartographie de l’oreille. La forme de l’ensemble de ces points donne une image assez proche d’un fœtus inversé.